Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

Les paiements dans l’Afrique subsaharienne

Réf. : Numéro 161-162 - 14 décembre 2016
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 96,00 EUR





Editorial:

Avenir et paiement ont rendez-vous en Afrique
 
Les paiements mobile ont trouvé en Afrique un champ d’expansion unique qui démontre son potentiel exceptionnel d’adoption d’innovation dans les paiements.
 
Plus généralement le continent africain, dans son ensemble, s’impose en de multiples domaines, économiques et culturels, comme  le continent du futur.
 
L’enjeu de l’essor des services de paiement en  Afrique ne se résume cependant pas à un champ concurrentiel  ouvert à une compétition du « time to market »  entre nouveaux entrants, opérateurs télécom et banques traditionnelles.
 
La dynamique de transformation du paiement qui s’enclenche en Afrique ne va  rien faire de moins que changer la donne du développement sur le continent car les voies de l’intégration financière sont  sur le point d’être radicalement transformées par les nouvelles solutions émergentes.
 
L’Afrique reste une mosaïque complexe.  Dans ce numéro double,  NDP rassemble les meilleurs experts pour anticiper  les effets de ces transformations sur l’Afrique sub-saharienne où les zones monétaires  existantes offrent des conditions privilégiées pour réussir une mutation maîtrisée. 

Le dossier:

Situation et perspective d’évolution dans les pays africains de la zone Franc
Il est utile de rappeler  qu’outre le cas particulier des Îles Comores, la zone Franc recouvre deux espaces géographiques :
 L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) avec huit pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Guinée-Bissau
 La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) avec six pays : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République de Centrafrique et le Tchad.

Au sommaire du dossier:

  • Situation et perspective d’évolution dans les pays africains de la zone France.
  • L'avenir des services de paiement et son impact prévisible sur les banques africaines.
  • Un cadre réglementaire des services financiers mobiles à la croisée des chemins en Afrique francophone.
  • La petite histoire du Franc CFA.

Canton y réfléchit:

Ignorer l’Afrique dans les perspectives  stratégiques est  aujourd’hui une erreur comparable à celle qui consistait à négliger la Chine il y a quinze ans. Les années qui s’ouvrent annoncent de profondes et puissantes dynamiques de développement et d’innovation, avec une capacité inédite de création de valeur dans les services et la transformation, bien au-delà des clichés d’une terre africaine qui n’aurait que ses matières premières à offrir. Les paiements seront au cœur de cette mutation enthousiasmante.
Pour la zone franc en Afrique, l’existence d’une devise et surtout de règles de supervision communes constituent un atout exceptionnel pour réussir cette transformation. Aux acteurs locaux de s’emparer de ces leviers d’avenir.

Décodages:

Paiement mobile : comment Apple Pay est entrain de gagner la bataille

Repères:

  • La 4eme directive LAB est transposée en France.
  • Stripe levée record de 150 millions de dollars !
  • Blockchain : plusieurs banques quittent R3 CEV

Entreprises citées dans ce numéro :

Android Pay, Apple Pay, Attijariwafa Bank, BCEAO, BEAC, BGFI Bank, CEDEAO, CEMAC, ECOBANK, M-Pesa, Orange Money, Safaricom, Samsung Pay, UEMOA, Vodafone, Wechat Pay, BNP Paribas, W-HA, 




<< Numéro précédent : LAB : êtes-vous prêt ?