Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

Le Maghreb des services de paiements

Réf. : Numéro 154 - 16 décembre 2015
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Au sud de l’Europe, un marché d’importance stratégique  en émergence
 
Les  années 1990 avaient vu grandir un grand dessein  politique : l’Euro-méditerranée , qui avait suscité de grands espoirs, sur les deux continents. Aujourd’hui perdue dans la multiplicité des urgences et priorités, cette ambition d’un grand marché unique reste d’une évidente nécessité économique et politique.
 
L’une des premières conditions à l’accomplissement de ce dessein, c’est un minimum d’unité d’action des Pays du Maghreb, dont le potentiel économique, la maturité technologique et la richesse humaine font un acteur majeur possible des échanges intercontinentaux de demain.
 
Au sein de chacun des Pays du Maghreb, un mouvement se dessine pour entrer dans la course des nouveaux services de paiement.
 
Le dossier de NDP 154 présente ce paysage en mouvement et trace les perspectives qu’il ouvre.
 
Une aventure à suivre !

Le dossier:

C’est en mai 2015, que le Ministre Algérien des Finances, Mohamed Djellab, avait annoncé le lancement d’opérations de paiement à distance avant la fin de l’année en cours en tant que premier pas vers la modernisation du système financier algérien. La modernisation du système était présentée comme une « opération continue », reposant sur plusieurs axes dont l’introduction d’un projet e-paiement, un système de paiement via Internet.
 

Au sommaire du dossier:

  • L’Algérie décidée à moderniser ses infrastructures
  • Les principaux acteurs des paiements en Algérie
  • Interview de Samy Maamouri, Directeur général de Monétique-Tunisie
  • La Poste Tunisienne lance un système de paiement alternatif
  • Le nouveau cadre réglementaire du Maroc

Canton y réfléchit:

Ces initiatives parallèles, nées des mêmes nécessités, soulèvent une question évidente, celle de la dimension régionale, un sujet qui n’est jamais simple mais dont le potentiel interroge.
Selon le Fonds Monétaire International, les Pays du Maghreb totalisaient un PIB de 437 milliards de dollars en 2012 (0,61 % du PIB mondial). En 2013, selon la Banque mondiale, ce total a été porté à 4/7 par l’Algérie (avec un PIB de 210 milliards de dollars), 2/7 par le Maroc (104 milliards de dollars) et la Tunisie 1/7 (47 milliards de dollars). Si les contrastes restent marqués, la zone du Maghreb s’inscrit dans la convergence économique nécessaire à la création d’une zone monétaire optimale. Selon le rapport du FMI sur les perspectives économiques régionales pour le Moyen-Orient l'économie tunisienne devrait enregistrer un taux de croissance de 3% en 2016 contre 1% en 2015. Le Maroc connaitra en 2015 une croissance de 4,4% qui devrait s’accélérer à 5% en 2016 tandis l’Algérie progressera de 4 % en 2016.
Un dynamisme qui ne peut que profiter des progrès qu’un système de paiement moderne et interopérable pourrait induire. Y compris pour les échanges intrazone. Une logique naturelle, en symétrie du SEPA et comme un écho à l’ambition nécessaire d’une pleine convergence économique de part et d’autre de la Méditerranée.

Décodages:

  • Zone Euro : le traitement des espèces coûterait  50 milliards d’euros
  • Fiscalité européenne : les opérations de change en Bitcoins sont hors champs de la TVA

Repères:

  • Nancy : l’expérimentation PayPal n’a pas séduit
  • Le nouveau billet de 20 euros disponible depuis novembre
  • High Connexion, le nouvel EP français 
 

Entreprises citées dans ce numéro :

ABEF, Bank al Maghrib, Satim, GIE-Monetique, Monetique Tunisie, La Poste Tunisienne, PayPal, High Connexion, ZKB





<< Numéro précédent : DSP2, vote de la résolution législative
>> Numéro suivant :